Vous - Votre environement - Votre lieu de vie

Accompagnement Holistique pour votre Bien-Etre

Corps - Ame - Esprit

EMC : Etat Modifié de Conscience

"Un état modifié de conscience (ou EMC) désigne tout état mental différent de l’état de conscience ordinaire, « représentant une déviation dans l'expérience subjective ou dans le fonctionnement psychologique par rapport à certaines normes générales de la conscience à l'état de veille ». Ainsi en est-il des rêves, états hypnotiques, hallucinations, transe, méditation, états mystiques, etc.

Selon l’ethnologue Georges Lapassade, les EMC « rassemblent un certain nombre d’expériences au cours desquelles le sujet a l’impression que le fonctionnement habituel de sa conscience se dérègle et qu’il vit un autre rapport au monde, à lui-même, à son corps, à son identité »."


Article entier : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tat_modifi%C3%A9_de_conscience


Hypnose et transe ou voyage chamaniques

Voir également à ce sujet la vidéo "Approche Chamanique de la Thérapie" partagée en bas de la page "le chamanisme" sur ce site.

*****

Cédric Paroz, hypnothérapeute, met en évidence les similitudes entre hypnose et voyage ou transe chamaniques dans son article "Hypnose, chamanisme moderne?" que je vous invite à lire ici : http://hypnomag.savarts.com/hypnose-chamanisme-moderne/

"Ces similitudes n'ont pas échappées à Milton Erickson, comme on peut le constater par exemple dans une de ses publications : A Special Inquiry with Aldous Huxley into the Nature and Character of Various States of Consciousness. by Milton H. Erickson, MD.From: The collected papers of Milton H. Erickson, volume I; Irvington Publishers 1980; p. 83.

A en croire sa fille Betty-Alice (dans le Dr Milton H. Erickson), son activité se rapprochait même bien plus de celle d'un guérisseur ou d'un chaman que d'un médecin.

Le travail d'Erickson a bien sur été modélisé (en particulier par Richard Bandler, donnant naissance à la PNL), classé en techniques et il a donné naissance à une impressionnante littérature scientifique, Mais comme le dit sa fille, « papa » n'appliquait pas de techniques, il agissait à partir du coeur, dans une relation profonde avec le sujet. Il offrait simplement ce qu'il trouvait de mieux pour ses patients, non pas en appliquant des techniques, mais dans une relation véridique.

La notion de technique n'est venue qu'après, en analysant à posteriori ce qu'il avait fait, en classant les actes de même formes, en les associant à des diagnostiques, pour en arriver à une utilisation médicale consistant à appliquer une technique à un diagnostique, en faisant malheureusement le plus souvent abstraction de la personne, en travaillant du mental avec des techniques et en restant loin des coeurs."

 

"La transe chamanique, pratiquée dans les sociétés traditionnelles depuis l'aube de l'humanité, permet de reconnaître et d'accéder à une forme de conscience élargie et à cette si mystérieuse partie de nous-mêmes qu'est l?âme.
Souvent méconnues de nos modes de soins occidentaux, ces pratiques présentent pourtant des similitudes avec celles utilisées par certains thérapeutes pour développer les méthodes de soin, telles que l'hypnose ou la sophrologie.
Cet ouvrage met en relation les différents états de transe ; il étudie à la fois ce qui est commun à chacune d'elle et aussi ce qui différencie les différents états de conscience, qui recèlent un immense potentiel de guérison.
A travers contes, récits mythologiques ou autres témoignages de leur propre expérience en Mongolie et en Amazonie, c'est un voyage à travers le temps et l'espace que les auteurs nous proposent, afin de retrouver cette trame du tissage thérapeutique qui a toujours existé, mais que l'approche occidentale de la médecine a négligé.
Une excellente réflexion qui permet de mieux saisir cette «vision en profondeur» à laquelle permet d'accéder toute transe, et qui s'intéresse à l'homme dans la globalité de son être."


" Confrontés aux limites de la médecine chimique, l'Occident redécouvre aujourd'hui avec bonheur la valeur des médecines traditionnelles. Après le temps de l'ignorance et du mépris, voici donc venu le temps d'une redécouverte des apports indéniables des traitements par les plantes (la plus grande pharmacie du monde), des soins énergétiques, de l'acuponcture chinoise. Certes, toutes les maladies ne peuvent être traités par ces seuls soins traditionnels et la médecine moderne demeure indispensable en bien des cas. Mais de nombreux médecins et thérapeutes occidentaux découvrent que les approches traditionnelles permettent de mieux répondre à certaines maladies qui relèvent d'un déséquilibre psychologique, émotionnel ou énergétique de l'individu. Ce qu'on appelle communément « le stress de la vie moderne » et toutes ses conséquences ? angoisse, problèmes de sommeil, phobies, nervosité, peurs, fatigue chronique, maladies psychosomatiques ? relève davantage d'une maladie de l'âme, entendu non pas de manière religieuse, mais au sens large de l'intériorité de l'individu, que du seul corps physique. Or c'est la globalité de l'être ? corps physique, émotions, psyché, esprit - que la plupart des médecines traditionnelles tentent de traiter, et c'est la raison de leur redécouverte fructueuse en Occident.

Parmi ces thérapies anciennes, certaines font appel à une méthode particulière qui vise à déstabiliser le mental, à l'introduire dans un certain état de confusion. Ainsi déstabilisé, l'être peut sortir de ses schèmes habituels et s'ouvrir à d'autres perceptions qui modifieront son état de conscience, contribuant ainsi à sa guérison. C'est la méthode utilisée depuis la nuit des temps par les chamans, ces sortes de prêtres/thérapeutes des sociétés traditionnelles. C'est la méthode utilisée par Socrate pour conduire ses interlocuteurs à sortir de leurs certitudes figées : il les accouche (la fameuse maïeutique) par un flux de questions déstabilisantes. C'est aussi la méthode mise en oeuvre au XXème siècle sous des noms divers ? hypnose, sophrologie ? par des thérapeutes occidentaux qui se sont inspirés de ces sagesses anciennes. Le livre de Françoise Marie et du docteur Gérard Vigneron que j'ai le plaisir de préfacer est une excellente introduction à ces « médecines de l'âme ». Les auteurs pratiquent l'hypnose et la sophrologie depuis de nombreuses années. Ils ont aussi une bonne expérience du chamanisme traditionnel acquise lors de nombreux voyages, notamment en Mongolie et en Amazonie. Forts de leur expérience, ils transmettent ici les fondements essentiels de ces thérapies fondées sur la recherche d'état modifiée de conscience. Et ils le font avec savoir - remontant aux sources historiques les plus lointaines et les confrontant aux recherches scientifiques les plus récentes - et pédagogie : leur récit est émaillé de nombreux exemples et cas concrets. Un livre salutaire, de lecture très aisée, qui contribue à une meilleure compréhension de l'homme dans la globalité de son être."
Frédéric Lenoir, philosophe

Source : http://www.souffledor.fr/boutique/produits_transes-medecines-de-l-ame_13_3290.html


La méditation

Article entier sur Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9ditation


"Le terme méditation (du latin meditatio) désigne une pratique mentale ou spirituelle. Elle consiste souvent en une attention portée sur un certain objet de pensée (méditer un principe philosophique par exemple, dans le but d'en approfondir le sens) ou sur soi (dans le but de pratique méditative afin de réaliser son identité spirituelle). La méditation implique généralement que le pratiquant amène son attention de façon centripète sur un seul point de référence.

[...]

 C'est une pratique visant à produire la paix intérieure, la vacuité de l'esprit, des états de conscience modifiés ou l'apaisement progressif du mental voire une simple relaxation, obtenus en se « familiarisant » avec un objet d'observation : qu'il soit extérieur (comme un objet réel ou un symbole) ou intérieur (comme l'esprit ou un concept, voire l'absence de concept, ou bien les sensations).


Rudolf Steiner : la méditation comme science de l'esprit
Dans d'autres enseignements contemporains comme, par exemple, ceux de Rudolf Steiner, la vision de la méditation répond à un besoin intérieur inhérent à la nature humaine. Selon cette conception, la conscience de soi de l'être humain moderne a été gagnée au prix de la perte de la perception de sa nature spirituelle et de celle du monde. Les questions existentielles de l'être humain proviendraient de la perte de cette perception. Par le biais d'une méditation basée sur la pensée, l'être humain pourrait à nouveau faire l'expérience objective du monde spirituel."



Plus simplement, la méditation aide à ralentir le flot de nos pensées, parasites souvent, et ainsi pouvoir accéder au coeur des choses, à notre propre coeur et ainsi être d'avantage à l'écoute de notre âme.


Nita Mocanu compare notre état de veille normal à l'automobiliste sur une autoroute, les yeux rivés sur la route, : champ de perceptions très restreint. Méditer reviendrait à prendre des petits chemins de campagne, aller doucement et profiter du paysage : champ de perceptions élargi.


“Vous devez comprendre une des choses les plus fondamentales sur la méditation : qu’aucune technique conduit à la méditation. Les anciennes soit-disantes techniques et les nouvelles techniques de biofeedback scientifiques sont les mêmes dans la mesure où la méditation est concernée. La méditation n’est pas un sous-produit d’une technique. La méditation arrive au-delà du mental. Aucune technique ne peut aller au-delà l’esprit." -Osho


Article fort intéressant : http://stopmensonges.com/une-etude-dharvard-devoile-ce-que-la-meditation-fait-litteralement-au-cerveau/



Il existe mille et une formes de techniques méditatives. Certaines sont très simples et accessibles à tous. Il n'est pas forcément question de devenir un grand méditant mais de profiter des bienfaits de cet outil universel.

La méditation Gasho (= "mains jointes" en japonais) est une des Techniques Japonaises de Reiki.


Il est également possible de "suivre" une méditation guidée (musique, voix) dans un but précis, encore un voyage en état modifié de conscience.

"Si la méditation était enseignée à tous les enfants âgés de 8 ans sur la Terre, nous ferions disparaître la violence du monde, en une génération." - Dalaï Lama